Du 21 septembre au 18 octobre 2024
Vernissage le 21 septembre à 18h
au Château Bouchet

Infos pratiques

Ouverture gratuite au public, les week-ends de 14h à 19h jusqu’au 13 octobre. Médiation par des étudiants en histoire de l’art de l’université Lyon II.

Tout le monde connaît le portrait de Rimbaud devenu une icône mondiale, mais peu connaissent son auteur : Etienne Carjat (1828-1906), né à Fareins. Son pays natal souhaite rendre hommage à celui qui fut, à travers la caricature et la photographie, l’un des grands portraitistes de son siècle. Nous lui redonnerons sa place dans le contexte d’un XIXe siècle marqué par la massification de la presse illustrée, puis suivrons sa postérité jusqu’à aujourd’hui où l’art du portrait a continué à se diversifier dans le contexte d’une omniprésence de l’image et du développement des technologies numériques.  Yves Dumoulin, Maire de Fareins

Etienne Carjat est l’ombre tutélaire de cette biennale. L’exposition met en lumière son œuvre, celles de ses nombreux amis artistes et aussi celle du Lyonnais Charles Philipon, dessinateur et grand patron de presse dont l’impertinence politique est indissociable de sa créativité graphique. En contre-point, sont présentées des recherches photographiques plus récentes autour de la notion de portrait défiguré / refiguré, avec une évocation des caricatures photographiques de Weegee, le fonds photographique Walter Bondy re-photographié par Jacqueline Salmon, et les œuvres d’Yves Trémorin, de Jean-Louis Garnell ou de Catherine Poncin.   
« Ainsi se trouve mis en perspective travaux historiques et contemporains, comme autant d’interrogations sur la notion de portrait et de propositions sur la plasticité du visage humain ». Jacqueline Salmon et Jean Christian Fleury, commissaires de la Biennale